compte rendu du Comité Technique académique CTA du 15-01-2019

Le Comité Technique Académique de l’académie de Nice concernant la préparation de la rentrée 2019 s’est tenu ce mardi 15 janvier. Nous avons porté les revendications de nos collègues notamment en ce qui concerne la carte des formations dans la voie professionnelle :

Nos questionnements furent nombreux et nous n’avons pas manqué de faire remarquer que la concertation dans les établissements au travers des Conseils d’Administration était parfois quasi inexistante ; et si les créations de sections sont facilement annoncées, il n’en est pas de même pour les suppressions. Nous en profitons pour vous le redire ; soyez vigilants car les créations de sections se font généralement à moyens constants et donc sont la conséquence d’une fermeture en parallèle. N’hésitez pas à nous contacter pour faire remonter les informations au plus vite.

Certains établissements seront donc impactés sur leur DGH à cause de réduction de capacité, de suppressions complètes de section (notamment pour les GA ou les pilotes de ligne de production), ou de transfert de filière (à l’instar de l’EDPI qui est transféré du LP CISSON à la SEP ROUVIERE).

Le Ministère impose la fermeture de sections dans la filière GA sur les 3 prochaines années : le rectorat de Nice annonce qu’il y a actuellement 721 élèves de GA en 2nde BacPro et qu’il faudra à terme en supprimer 346. A la rentrée 2019, 161 places de GA seront supprimées. Les collègues concernés ont été contacté par leur inspectrice et devraient être accompagnés vers une reconversion souhaitée (dans une autre discipline, DDFPT, chef d’établissement, …).

Au regard des fermetures et réductions de capacités dans les filières pilotes de ligne de production et MEI, nous avons demandé quel était l’avenir de ces filières liées à l’automatisme sur l’académie de Nice. L’administration a été plutôt évasive et nous a concédé la tenue d’un groupe de travail spécifique afin d’affiner une carte des formations qui résultera de la réforme de la voie professionnelle et de champs de métier.

M. DESPRES, le DAFPIC nous annonce qu’en 2020, il y aura une dérégulation de l’apprentissage. Les organismes privés auront donc toute latitude pour proposer des formations en concurrence directe avec nos filières initiales et que la volonté de l’académie était clairement annoncée : développer la mixité des parcours.

Dans les lycées professionnels de l’académie, les prévisions sont en baisse entre 2018 et 2019 :

-69 élèves dont 4 dans les Alpes Maritimes et 65 dans le Var.

Après analyse des chiffres, il en ressort que les DGH se répartissent :

  • Sur le 06 : -119.33 HP                         +168.27 HSA                      total DGH = +49 heures.
  • Sur le 83 : -352.5 HP                            +152.95 HSA                      total DGH = -199.95 heures.

Le taux d’heures supplémentaires imposé par le Ministère l’an dernier était de 8.5% et augmente à 9.6% à la rentrée 2019. Cette hausse est considérable et impacte d’autant les heures postes.

Le Secrétaire Général nous informe que la dotation dans l’académie est donnée par le Ministère et nous ne sommes clairement pas suffisamment dotés au regard des académies « dites » davantage déficitaires qui sont abondées en priorité.

Nous constatons au travers des graphiques qui nous sont présentés que le taux d’encadrement dans l’académie de Nice figure parmi les plus bas par rapport à la moyenne nationale.

Les comités techniques départementaux auront lieu vendredi 25 janvier : c’est là que seront données les DGH et que nous aurons connaissance des créations et suppressions de postes. Vous pouvez compter sur le SNETAA FO pour vous défendre.

Dès à présent, nous vous conseillons de télécharger les grilles parues au BO sur notre site afin de vérifier ce que vos chefs d’établissement vont vous proposer. Contacter nous et faites nous remonter vos DGH.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.