Le SNETAA FO dans l’action pour défendre les PLP.

Il ne suffit pas de dire ou d’écrire que l’on défend la voie professionnelle initiale, il faut agir. Les autres organisations syndicales font peur aux collègues arguant des milliers de suppressions et commentent les grilles horaires sans même en connaitre le sens, ni faire de contre-propositions.

Le SNETAA FO a décidé de ne pas subir et a multiplié les courriers et les demandes d’audiences afin de peser sur d’âpres négociations concernant une réforme de la voie professionnelle que personne ne veut et encore moins le SNETAA FO, premier syndicat de l’enseignement professionnel.  Les avancées doivent être faites avant le conseil supérieur de l’Éducation qui se tiendra le 10 octobre prochain. Nous avons été reçus vendredi 28/09 par la DGESCO suite à notre courrier du 26/09 et le SNETAA a porté les revendications de ces adhérents et des professeurs de lycées professionnels.

Des suppressions sont possibles et elles ne pourront l’être que si nous sommes dans l’incapacité de proposer des solutions sur les grilles horaires qui permettraient de n’avoir aucune heure professeur supprimée. Comme le laisse transparaitre les grilles, les élèves auraient moins d’heures, mais il y aurait davantage de dédoublement dans les classes. Aujourd’hui, au cours de l’audience, le directeur de la DEGESCO s’est prononcé :

  • Pour la non suppression d’un millier de postes.
  • Pour le maintien des 22 semaines de PFMP alors que certaines organisations en demande la diminution, voire la suppression.
  • Maintien du diplôme intermédiaire.
  • Maintien des diplômes nationaux reconnus au RNCP.

D’autres avancées doivent être encore faites et nous continuons à vous défendre.

D’autre part, nous avons signalé au Ministère qu’il était inacceptable que les chefs d’établissements de l’académie diffusent des grilles horaires afin de les présenter ou même en débattre en conseil pédagogique ou en conseil d’administration. Ces grilles ne sont que des horaires élèves et ne seront voté au CSE (conseil supérieur de l’Éducation) que le 10 octobre.

Nous avons encore des audiences et nous nous battons de toutes nos forces pour qu’aucune heure ne manque dans nos DGH !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.