mutations

Le mouvement est complexe, il faut formuler deux demandes :

  1. le mouvement inter académique : on postule pour entrer dans une académie (on peut formuler jusqu’à 30 vœux). La demande se fait en février et ce sont des éléments de barème qui départagent les candidats. Mais ce n’est pas parce que le barème le permet ou parce que des postes vacants existent que l’on peut rentrer dans une académie. Le Ministère choisit arbitrairement le nombre d’accès par spécialité pour une académie.On mute à “l’aveugle”, sans savoir ensuite où l’on va arriver dans une académie, sur un poste fixe ou sur zone de remplacement.
  2. le mouvement intra académique (20 vœux) : on formule une deuxième demande (en avril) dans le cadre de l’Académie où l’on est arrivé (de gré ou de force !). Le résultat est connu en juin (ou en juillet si l’on est en zone de remplacement).

Il existe deux barèmes bien distincts : un pour l’inter académique, et un pour l’intra académique. II faudra justifier deux fois les éléments qui attestent du barème (échelon, situation familiale, travail du conjoint, ex MISE, … ).

Contactez le SNETAA-FO, nous vous accompagnerons dans cet exercice qui peut s’avérer difficile et lourd de conséquences.

Il existe aussi des mouvements supplémentaires, en plus du mouvement général qui est obligatoire pour tous les stagiaires :

  • les mouvements spécifiques (formulation en janvier) : il s’agit de postes spécifiques à compétence professionnelle particulière. Il faut connaître ces postes et constituer un dossier qui sera jugé par l’Inspection Générale. (Informez le SNETAA-FO qui suivra votre dossier).
  • les mouvements particuliers dans le cadre du mouvement intra :

– les “ postes à exigence particulière ” : ce sont des postes où les conditions d’enseignement (sensibles) ou les modalités de fonctionnement (FLE, ZEP, …) varient.

– les zones de remplacement : c’est un type de vœu pour cette fonction qui impose des contraintes peu acceptables (zone limitrophe, “ occupation pédagogique ” …).

Des situations personnelles très particulières peuvent être prises en compte (priorité sociale ou médicale). Interrogez le SNETAA-FO pour en connaître les modalités afin de pouvoir bénéficier d’une priorité. Quoi qu’il en soit, ne restez pas isolé(e)s face à ce casse-tête. Comptez sur nous pour vous informer et vous défendre.

Notre rôle est de défendre les vœux des personnels. Les responsables syndicaux peuvent en effet contrôler l’état des postes vacants, vérifier les barèmes en fonction des renseignements fournis par les collègues sur leur fiche syndicale SNETAA-FO, et surtout tenter d’obtenir une affectation plus conforme à leurs vœux.

Revendicatif dans l’intérêt des personnels, pour votre défense, utilisez l’outil syndical spécifique du SNETAA-FO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *