Un retour de vacances improvisé..

Les décisions prises dans la panique par le Président de la République et le gouvernement engendrent une nouvelle fois un chaos sans nom.
Ainsi, les personnels découvrent deux jours avant la reprise un nouveau protocole (cliquer pour le télécharger) qu’ils doivent de nouveau décliner… ce week-end !

Quelques heures après, le ministre annonce une réorganisation de la journée du 2 novembre, avec de nouvelles injonctions remettant en cause la liberté pédagogique des personnels.
Les personnels sont appelés à reprendre le travail dans des conditions disloquées, à faire cours dans des classes toujours pleines à craquer.

Le nouveau protocole publié par le ministre, sans même prendre l’avis du CHSCTM, est une illusion de protection renforcée ! Rien sur la diminution des effectifs dans les classes ! Des solutions peu réalistes sont encore évoquées comme le non brassage par niveaux ou une salle par classe. Ce protocole ne répond ni à l’inquiétude, ni à la colère des personnels.

Nous exigeons partout, des mesures réellement protectrices pour les personnels. Cela inclut notamment le dédoublement des classes. Pour préparer la rentrée le plus sereinement possible, la rentrée des élèves doit être décalée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *